TOUIS

€15.00Prix
Les vrais esthètes aiment la vraie bande dessinée, pas celle des intellos arty d’aujourd’hui, ni la poussiéreuse des collectionneurs retraités tintinophiles et encore moins celle qui sert à occuper les linéaires de boutiques spécialisées sans le cartonné lavable, généralement situées dans des quartiers chics, celle la même qui est produite en série par des éditeurs plus soucieux de marketing que de considérations bassement culturo-populaires.
NNNNAAANNN! Les vrais esthètes savent reconnaître en un quart de case les talents qui ont illuminés le panthéon de la connaissance du bien et du mal dessiné.
Les vrais esthètes connaissent les grand maîtres et les petits maîtres qui n’avaient rien à leur envier si ce n’est un peu de notoriété dans la sphère des lecteurs qui ont grandi avec et grâce à eux. Parmi ceux qui m’ont fait grandir de la sorte, il y avait, au détour de mes lectures de Pilote (matin quel journal!) début des années 70, une double page hebdomadaire colorée et foutrement graphique : «le sergent laterreur». Un univers surréaliste de militaires bien caricaturés dans toute leur réalité, croqués comme des Ferrari, coloriés comme la chapelle sweet little sixteen, et tout ça dans des décors expressionnistes à en souhaiter une version colorisée et psychédélique du «cabinet du Dr Caligari». C’est dans ses bédés « adultes » que Touis excelle, ses corps de femmes sont des lianes qui n’en finissent plus, ses planches des cathédrales où l’on entonne des canons en citant François Truffaut : « les jambes des femmes sont des compas qui arpentent le globe terrestre en tous sens et lui donnent son équilibre et son harmonie ».
  • Details

    Collection : Pédigré
    format 25x35cm
    album 52 pages
    2 couleurs
    broché
  • Wix Facebook page